Systèmes d’alarme et brouilleurs GSM

Brouilleurs d'ondes "jammer", comment s'en prémunir ?

Brouilleurs d’ondes « jammer », comment s’en prémunir ?

La plupart des alarmes étant aujourd’hui sans fil, les cambrioleurs outillés ont pour certains troqué leurs pinces coupantes par un brouilleur GSM.

Les brouilleurs GSM ou « jammers » sont en effet la nouvelle arme des malfrats pour neutraliser la communication des alarmes GSM.

Un brouilleur GSM peut tenir dans une poche et l’on trouve des entrées de gamme pour moins de 50€. Ce type d’outillage n’équipe que certains délinquants organisés, soit une petite proportion des cambrioleurs mais qui devrait aller croissante tant que cette technologie s’avèrera un tant soit peu efficace. Ce type d’équipement est réglementé, pour ne pas dire prohibé sur le territoire français, du moins pour les particuliers, mais on peut bien sûr se procurer facilement les modèles « interdits » en quelques clics sur Internet.

Fonctionnement d’un brouilleur GSM

Le brouilleur GSM ou jammer GSM n’occulte que la bande GSM. La communication radio de la centrale et de ses éléments n’est pas affectée car elle transite par les bandes 433 et/ou 868Mhz.

Les cambrioleurs utilisent donc un brouilleur GSM pour bloquer la délivrance de l’alerte par téléphone. En complément, le cambrioleur peut également sectionner la ligne téléphonique, afin de s’assurer qu’aucune alerte ne sortira de la propriété.

Comment prémunir son installation d’alarme du brouillage GSM

A tout mal son remède et les fabricants d’alarme n’ont pas été long à réagir en développant des contremesures.

Les modèles les plus sécurisés d’alarme disposent en effet de plusieurs technologies leur permettant de repérer et déjouer les brouilleurs GSM :

La détection de brouillage

Cette fonctionnalité consiste à repérer les pertes de signal GSM et à les interpréter pour ce qu’elles sont : une tentative de sabotage. La centrale émet alors une alerte pour signaler le brouillage via un autre de ses canaux de communication.

La communication GSM + RTC

En cas d’alerte la centrale d’alarme utilise le canal de communication disponible. La plupart des systèmes d’alarme disposant d’une alerte de rupture de ligne, le cambrioleur devra couper la ligne filaire et brouiller le GSM, simultanément.

L’alarme IP

Le protocole IP transite via la ligne ADSL qui peut-être sectionnée physiquement mais ce type d’alarme est habituellement doté d’un transmetteur GSM équipé d’une ou deux cartes SIM qui prendront le relai. Les alarmes exclusivement IP sont peu sécurisées et le risque d’alerte intempestive est élevé en cas de réinitialisation un peu trop longue de la box car l’alarme interprète cette coupure comme un potentiel sabotage.

 Les brouilleurs radio 433Mhz 868Mhz

La technologie de brouillage d’ondes ne se limite pas au GSM. Il existe également des jammers qui opèrent sur les canaux de liaison sans fil habituellement utilisés pour la communication des centrales d’alarme et de leurs périphériques sans fil.

Ce type de brouilleur d’ondes peut donc neutraliser totalement le système de détection d’un système d’alarme. La quasi majorité des systèmes d’alarme actuels disposent toutefois d’une fonction d’auto-contrôle qui les protège de ce type d’incident : en cas de non détection d’un ou plusieurs détecteurs la centrale prévient ses propriétaires par SMS ou appel téléphonique. Si le cambrioleur a également neutralisé la communication de la centrale, le système est alors inopérant.

Les modèles les plus évolués de brouilleurs d’ondes ont la capacité de couper simultanément tous les canaux : 315Mhz, 433Mhz, CDMA (815Mhz-849Mhz), GSM (925Mhz-960Mhz), 3G(2110Mhz-2185Mhz).

Ce type de brouilleur est un peu plus volumineux et coûteux que les modèles « format paquet de cigarette ». Il est peu probable qu’un cambrioleur de maisons et d’appartements soit équipé de ce type de matériel mais il faut savoir qu’ils existent et anticiper les contre-mesures.

Un système d’alarme qui résiste aux Jammers

Comme on l’a vu précédemment, les brouilleurs d’ondes sont souvent limités en portée et capacité à brouiller plusieurs canaux simultanément.

Un système d’alarme résistant aux tentatives de brouillage dispose donc de technologies de contre-mesure consistant essentiellement en un auto-contrôle de la bonne communication des périphériques et de la centrale d’alarme et d’une supervision des canaux (GSM, filaire) de communication des alertes. Les alarmes normées NF&a2p sont un gage de résistance face aux tentatives de brouillage. Certains modèles sont également équipés d’un module spécialement dédié à la détection des brouillages d’ondes.

Outre la technologie spécifique du système d’alarme dont dépend sa résistance aux tentatives de brouillage, il convient en premier lieu de s’en tenir à ce conseil de bon sens :

Ne donnez jamais d’indication sur le système d’alarme que vous utilisez. Votre centrale d’alarme ne doit pas être visible de l’extérieur. Moins le cambrioleur à d’indications sur votre protection plus il aura de difficultés à la déjouer.

Ce message a été écrit par : Alain

Féru de nouvelles technologies et travaillant dans un secteur proche de la sécurité domestique, j'effectue une veille constante sur internet afin de partager les informations pertinentes sur les systèmes d'alarme.

21 commentaires

  1. A part les plus inabordables, les brouilleurs ne gênent pas à proprement parler les transmissions radio (analogiques, numériques, avec ou sans clé) mais procèdent plutôt par « l’aveuglement des récepteurs radios ». C’est à dire qu’ils émettent un signal fort qui sature les récepteurs qui sont à proximité et dans une bande précise.
    Dans les systèmes avec des émissions/réceptions (GSM, 3G, 4G, Wifi, etc…), les brouilleurs affectent donc les récepteurs à proximité, qui perdent la synchronisation à leur réseau et ne savent plus comment transmettre.
    Dans les systèmes avec de « simple émission » où le récepteur est loin du brouilleur (c’est le cas des réseaux bas-débit comme SigFox par exemple), les brouilleurs « abordables » sont donc inefficaces.

  2. Securitas / Verisure vient de me laisser un prospectus concernant leur nouveau sys anti brouillage utilisant Sigfox . Mouais , ca fait radio pipo.
    Effectivement Sigfox utilise du 868Mhz avec du très bas débit mais n’en reste pas moins brouillable , même si ca peut être plus difficile !
    Pour moi la seule solution valable en non filaire est une communication dont la clé de cryptage change toutes les 30s et capable de detecter des messages non recus par les capteurs.
    Un peu comme les sys a double authentification utilisable pour accéder a son compte google par exemple.
    Mais cela existe t’il actuellement sur des produits grands publics ?

  3. Securitas directe ma dit que mon alarme sonnera quand meme et eux meme sera prevenu si ma centrale a plus de gsm en cas de brouillage et qui appelerai pour me prevenir est ce que c’est fiable leur dire ?

    • Bonjour,

      Un éventuel brouillage GSM n’affectera pas le déclenchement de l’alarme et de la sirène. En revanche et à ma connaissance les centrales Securitas fonctionnent en GSM donc à priori l’alerte n’est pas transmise. Il est possible toutefois qu’en mode test cyclique, le centre de télésurveillance reçoive une alerte de perte de signal et déclenche alors une procédure. Je vous invite à vérifier ce point avec eux car dans ce cas la remontée d’alerte n’est pas instantanée. Cordialement. Alain

  4. Bonjour,

    Très bon article qui décrit bien les méthodes actuelles. En tant qu’installateur, nous voyons trop souvent des amalgames concernant les moyens de protection, des alarmes souvent « inefficaces ».
    Je ne jure pas exclusivement par la détection électronique, une bonne protection mécanique associée à une détection avant intrusion dans les locaux reste la solution la plus efficace et pour les plus récalcitrants, une dissuasion active de type générateur de brouillard arrêtera le cambrioleur le plus acharné. Il n’est pas toujours possible de protéger une habitation ou un local professionnel de cette façon (pas de clôture, ou donnant directement sur la rue), mais lorsque c’est possible vous obtenez un système très efficace, ou avant même que le cambrioleur n’a pénétré, il sera détecté et la transmission de l’alarme aura pu être faite, car suffisamment loin du brouilleur.

    Les solutions proposées par les géants de la télésurveillance sont la plupart du temps inopérantes, car très simple a neutraliser, soit par une installation trop simple ou alors par un matériel inapproprié (centrale pas protégée contre l’arrachement ou a la manipulation, et même le brouillage, centrale installée directement dans l’entrée de l’habitation, car intégrant sirène transmetteur et clavier). Nous réalisons quotidiennement des démonstrations et généralement les gens découvrent qu’ils ont fait confiance à une société qui n’en veulent uniquement qu’à leur portefeuille et qui oublie ce qu’est notre métier.

    Le brouillage est effectivement détectable par certaines centrales, mais une autre solution permet de neutraliser les systèmes d’alarme sans brouiller quoique ce soit, il s’agit notamment pour le GSM GPRS et bien sur la 3g et la 4g, elle consiste à saturer le relais en simulant un grand nombre de communications ou de transmission, ce qui n’éveillera aucun soupçon du système qui n’arrivera tous simplement pas à communiquer (très difficile à mettre en œuvre dans une grande agglomération, car la densité des relais est très importante, mais dans les zones rurales…).

    Merci pour votre lecture 🙂

    Alexandre, un professionnel passionné.

  5. A mon avis utiliser un transmetteur GSM déporté de la centrale peut améliorer la sécurité de l’ensemble. En déportant le transmetteur de la centrale, la partie GSM peut être placée n’importe ou dans l’habitation, et par conséquent les intrus ne peuvent deviner ou est localisé le transmetteur dans l’habitation, ce qui permet d’améliorer la sécurité de l’ensemble.

  6. Bonjour,
    Je voudrais savoir ceci: concrètement, une fois le système d’alarme brouillé, faut-il neutraliser autre chose afin de pénétrer dans un domicile (pour les systèmes non filaires, en Z-Wave)? Et pour particulièrement un harceleur qui voudrait revenir souvent dans un logement, doit-il toujours brouiller les ondes de la même façon ou s’il peut, après la première fois, accéder encore plus rapidement? Merci de me répondre.
    Céline

  7. Bonjour, la centrale proposée par securitas direct (verisure) est annoncée avec triple communication 3G/GPRS/SMS. En realité, il s’agit plutot d’une double communication : GSM (GPRS/SMS) et UMTS (3G)? Avec un brouilleur GSM, la centrale peut communiquer en 3G? Pourquoi les concurrents ne proposent ils pas cette double (triple) protection ? Est ce efficace ou un argument commercial falacieux??? Merci pour votre réponse.

    • salut charton,

      la centrale securitas direct fonctionne via une sim 3g orange donc tres facilement brouillable avec n’importe quel jammer et n’étant pas du tout protégé ni contre le brouillage ni à l’arrachement ou le vandalisme, la centrale tout en un (sirène, transmetteur, clavier) est tres simplement neutralisable.

  8. Merci encore Michel. Oui une antenne directive, ou truc du genre. Bien entendu qu’en fonction du brouilleur ça serait plus ou moins efficace.
    Je n’ai rien lu qui aille dans cette idée que j’avance, alors soit c’est parce que c’est totalement inefficace, soit parce que ça compliquerait tellement les installateurs, avec majoration de prix à la clé, qu’il ne le font pas, n’en parlent pas, et de plus ça serait un aveux de faiblesse de leur système (même s’ils sont tous concernés) donc crainte du client, qui irait voir ailleurs…
    Question peut-être bête : si je prend une alarme avec une antenne déportée, et que je la protège comme précisé plus haut, qu’en est-il du cable qui relis la centrale à l’antenne, le brouillage peut passer par lui me semble t-il ! alors un cable blindé ??

  9. Salut. une possibilité serait d’éloigner l’antenne GSM de la centrale et de l’éventuel brouilleur avec un mat pour positionner l’antenne, et d’utiliser une antenne directive, pointée vers le relais, l’antenne sera alors moins sensible au brouilleur, elle recevra avec + de sensibilité (aura un meilleur gain) et émettra de façon plus puissante, dans une direction donnée. Selon mes connaissance radio, les antennes directives ne fonctionne que sur une gamme de fréquence donnée, et c’est bien 2/3 fréquences utilisée par le GSM, donc autant d’antennes à relier au GSM par un coupleur d’antennes. Cela ne serait pas simple et rien ne garantie le résultat, fonction de la puissance du jammeur (non donné au brouilleur). Perso, j’ai un système Somfy avec GSM uniquement. Je vais rajouter une carte de transmission par tél câblé (RTC), et mettre la NeufBox sur onduleur pour avoir un fonctionnement même en cas de coupure secteur (étant dégroupé total, si la box s’arrête, le tél cablé s’arrête également) ,du moins pendant une quinzaine de minutes. Je ne sais pas si l’alarme Somfy envoi un email en cas de rupture GSM, et qu’il n’y a pas de carte RTC. @+

  10. Merci Michel, la question est de savoir si comme tu dit « la puissance émise par le brouilleur sera de toute façon suffisante pour passer au dessus », la réponse n’est pas si évidente compte tenu que déjà sans protection il n’est pas dit que le brouilleur réussise à brouiller à chaque fois, compte tenu de différents facteurs : puissance insuffisante (y a des brouilleurs de toutes puissance), mur trop épais, trop de murs et obstacles, transmetteur trop éloigné…après peut-être que ceux 1er prix brouillent déjà tout à 90% d’un bout à l’autre de la maison, là c’est sûr qu’on serait mal barré, mais j’espère le contraire, donc je pense que si on rajoute un blindage ça peu être que mieux. Je ne m’y connais pas en onde, mais si les gsm peuvent être un peu directionnelle comme le wifi il me semble, il suffirai d’une petite ouverture, peut-être dans un tube, bien dirigée vers un émetteur pour améliorer sa sécurité, la liste des émetteur autour de chez soit est disponible sur plusieurs sites.
    Après le soucis serait je pense en cas de panne ou de changement de position de l’émetteur…

  11. Ha pour info, je ne connais pas très bien le GSM (Global system for Mobile), mais le protocole est numérique, full-duplex (emission et réception en même temps), le mobile doit s’inscrire sur un relais, et il adapte sa puissance en fonction de la distance du relais ( puissance allant jusqu’a 2w). Je suis preneur de toute correction ou info complémentaire… bien loin de nous le temps de Radiocom 2000, 1992, tél de voiture en portable, 12kg avec la batterie, tout analogique « Radiocom 2000, ne quittez pas nous recherchons votre correspondant … »

    @+

  12. Bonsoir. impossible pour ton système. Si tu réduit la sensibilité de ta réception GSM ( en enfermant ton antenne GSM dans une cage de faraday par exemple) pour éviter le brouillage, tu réduis ta sensibilité à l’émission réception. Si tu cherches un intermédiaire, la puissance émise par le brouilleur sera de toute façon suffisante pour passer au dessus des signaux de emission réception du gsm, donc pas de solution dans ce sens, hélas.

  13. Bonjour, contre les brouilleurs GSM, pourquoi ne pas enfermer le transmetteur dans une matière bloquant les ondes, donc le brouillage, avec bien sûr une petite ouverture pour la communication bien dirigée vers une antenne gsm et d’un côté ou les voleurs ont peu de chance de pénétrer/brouiller…plausible ? est-ce directionnel ou bien le brouillage « passera » quand même ?

  14. Il y a maintenant des jammers très très complet qui font la taille d’un talkie walkie et qui sont facile à trouver sur internet. J’ai fait des test sur des alarmes A2P . Même elles n’y résistent pas. D’autant que beaucoup d’alarmes ont des cycle de test de leur protocole RTC trop long (ou mal réglé). Personnellement je ne jure que par le filaire. Au moins quoi qu’il arrive l’alarme sonnera, même si elle ne communique plus. Et en plus avec une centrale filaire, on peu réserver d’autre « surprise » à nos visiteurs.

  15. N’oublions pas que parmi les pirates il y a des personnes extremement malin et intelligent. Il est donc necessaire de mettre à jour les techniques et mesures de securité si l’on veut rester vraiment SAFE chez soi avec sa famille

Laisser un commentaire